Le sport vous donne mal au ventre… Explications et solutions.

Beaucoup de sportifs souffrent de problèmes digestifs : alimentation, stress et phénomènes traumatiques…
Explications :

La multiplication des micro traumatismes liés à la pratique sportive et les phénomènes d’ischémie intestinale (le sang est utilisé prioritairement par les organes en fortes activités pendant la pratique du sport, muscles, cœur…et irrigue moins les intestins), provoquent chez un grand nombre de sportifs des douleurs intestinales, des troubles du transit…. Ce phénomène entraine une inflammation de la paroi intestinale et une moins bonne étanchéité de cette dernière : résultats : douleurs, intolérances alimentaires, fatigue accrue. Il est important de protéger ses intestins et de les aider à mieux faire face à ces agressions.
De plus, le stress est aussi un facteur qui traumatise les intestins, on parle de deuxième cerveau !
Résultats : beaucoup de sportifs arrêtent une épreuve comme un marathon à cause de la douleur digestive ou sont moins performants ! Dommage !!!

Solutions :

L’alimentation doit être la plus alcalinisante possible, et je ne saurais que vous rappelez de manger une grande quantité de végétaux dans vos rations alimentaires ! Le sportif est souvent le mauvais élève en alimentation car il préfère consommer des glucides et des protéines et ne mange pas assez de fibres.

Limiter le sucre rapide, très invasif pour la flore et la muqueuse intestinale. Préférez le sucre des fruits et féculents à index glycémique moyen et faible (je privilégie aussi les légumineuses riches en protéines : lentilles au top !!! et pleines de bon minéraux : magnésium, fer, potassium)
.
Consommez des protéines qui aident la réparation des tissus comme le poisson riche en Oméga 3, des acides gras essentiels qui limitent le terrain inflammatoire.

La flore intestinale est fragile et toute agression lui porte préjudice. Nos bactéries amies aiment « boulotter » des fibres et les fruits et légumes leurs apportent une nourriture de choix !

Les probiotiques sont une source de bonnes bactéries mais je privilégie une formule qui aide la muqueuse à se réparer et diminue l’acidité et le stress de l’organisme symflorus,
le spécialiste de l’équilibre acide-base, reste pour moi le laboratoire LERECA !

Dernier conseil :

Attention aux prises d’anti-inflammatoires qui agressent aussi les intestins ! Privilégiez autant que possible, les méthodes douces pour limiter les douleurs : ostéopathie, alimentation à visée anti inflammatoire (je vous en reparlerai dans un prochain article), plantes comme le curcuma, l’harpagophytum….

 

Football au féminin, des particularités physiques et nutritionnelles indispensables pour gagner sur le terrain !

Avec la coupe du monde de Football, les femmes sont au-devant du terrain.
En France, elles sont nombreuses à pratiquer ce sport, plus de 120 000, et cela n’est pas fini car cette coupe du monde va créer des adeptes !

Que faut-il aux filles pour être les meilleures sur le terrain ?
Techniquement, elles sont très fortes et attention messieurs, elles risquent de nous voler la vedette !
Physiquement, elles gomment leurs différences. Pourtant, leur besoins nutritionnels sont différents.

Les carences en Fer

: Les filles doivent veiller encore plus que les hommes aux carences en Fer. Cette carence est fréquente chez les athlètes de haut niveau en rapport avec des pertes digestives et une ischémie de l’intestin. Les femmes y sont bien entendu plus sensibles en raison des règles et des déficits d’apport. Selon l’étude Val de Marne, les apports en fer varient de 9 à 10 mg chez les femmes alors que les ANC recommandent 16 mg/j. C’est ainsi que 90 % des femmes en âge de procréer, ne reçoivent pas les apports conseillés en fer (6% des hommes seulement).
Chez le sportif, il est conseillé de prévenir ces anémies ferriprives par une alimentation adaptée et une supplémentation en fer à faible dose et de façon discontinue (FER LERECA®)

Un mental d’acier :

Si la puissance musculaire donne un avantage indéniable aux hommes, le mental féminin est redoutable. Pour que l’esprit soit au beau fixe, le petit déjeuner est essentiel. Apporter des protéines le matin œufs, jambon, saumon…accompagnées d’un fruit frais. Les protéines apportent des acides aminés qui sont précurseurs de la mise en route de l’organisme, de la motivation, des stimulants naturels de l’organisme, c’est la tyrosine dont on a besoin pour être efficace dès le matin. Cela aidera aussi pour entretenir la capacité musculaire.
Le magnésium, je vous en ai déjà parlé, mais c’est essentiel pour l’organisme à plusieurs niveaux : muscles, os, énergie, immunité…consommez des fruits secs qui en contiennent, diminuer les sucres rapides et les aliments industriels qui en sont déficitaires et faites des cures adaptées. Je réitère mon choix chez LERECA avec le Magnésium Malate qui combat l’acidité de l’organisme !

La vitamine D :

La masse graisseuse est plus importante chez les femmes et ceci est lié à l’aspect hormonal et au fait qu’une femme doit avoir ses réserves pour porter un enfant. De fait, il faut surveiller les carences en vitamine D qui se stocke dans les graisses. Cette carence est importante dans la population générale. La vitamine D étant indispensable aux muscles, à l’immunité et aux os. La supplémentation est souvent importante. Privilégier les formes naturelles, plus assimilables et n’oubliez pas que l’alimentation peut aussi en apporter (œufs, poissons gras, champignons…) tout comme une exposition au soleil. Lire https://www.lereca.com/blog/la-synthese-de-la-vitamine-d-depend-de-lensoleillement-lhiver-nous-manquons-de-vitamine-d

Faites nous rêver sur le terrain mesdames,

Les mycoses du pied ou pieds d’athlète, un vrai calvaire pour les sportifs ! j’ai découvert un truc super !

Elles sont redoutées de tous les sportifs, ces mycoses du pied qui sont très longues à partir.
Elles sont dues à des champignons microscopiques qui aiment se développer sur la peau dans les conditions de chaleur et d’humidité. Les chaussures de sport, les lieux humides comme les piscines…sont propices à leur prolifération.
Elles sont caractéristiques : Rougeurs, plaies entre les orteils, fissures, desquamations…
Quelques trucs pour vous aider à vous en débarrasser :
Hygiène importante : laver et sécher vos pieds après les séances d’entrainement, Utiliser des chaussures aérées ; Ne prêtez par votre serviette de toilette !
Alimentation Alcalinisante +++ Les champignons se développent plus facilement sur un terrain acide.
Attention aux sucres, pâtes, pains, riz…et augmentez les apports de végétaux pour améliorer votre équilibre acide base.
Je vous engage à découvrir l’équilibre acide base sur : https://www.lereca.com/article/lereca-et-l%E2%80%99equilibre-acide-base
J’ai découvert un produit naturel très efficace pour s’en débarrasser :
EPP CAMU CAMU C’est de l’extrait de pépins de pamplemousse associé à de la vitamine C. L’extrait de pépins de pamplemousse est un super antimycosique naturel et la vitamine C un bon cicatrisant ! Idéal pour se défaire des champignons :
Je prends 20 gouttes par jour à avaler et en plus cela stimule l’immunité naturelle. J’applique quelques gouttes directement sur la peau ! (je peux aussi faire des bains de pieds avec 20 gouttes dans une bassine et j’ajoute dans l’eau du bicarbonate pour rendre l’eau très alcaline 1 à 2 fois par semaine).

Bon pied, bon œil à tous !

5 conseils pour mieux vous débarrasser de vos tendinites

De plus en plus nombreux sont les adeptes de la course à pieds, running, jogging…réguliers ou occasionnels.
La vente d’accessoires et tenues sportives accompagne ce mouvement. Mais, plus discrets sont les conseils pour bien courir et surtout éviter la blessure et surtout les tendinites, fréquentes chez les coureurs. Je vais essayer de vous donner quelques pistes ….

La tendinite c’est quoi exactement ? Il s’agit d’une grosse inflammation d’un tendon qui peut être déclenchée par un mouvement répétitif et une mauvaise posture.
L’alimentation et l’hydratation doivent être adaptées à l’effort et la pratique.

Premier conseil : de bonnes chaussures, qui amortissent les microtraumatismes liés à la pratique de l’activité sportive. Ne céder pas à la mode, mais plutôt au confort !

Second conseil : le drainage qui est essentiel, car les toxines circulantes dans l’organisme augmentent le temps de cicatrisation du tendon et majorent les lésions inflammatoires. Massages et prise d’un draineur adapté aux sportifs : mon choix se porte sur LERECA EMONCTOIRES qui présente l’avantage de fonctionner rapidement et de contenir un ensemble d’ingrédients qui diminuent rapidement la douleur. Il est adopté par les sportifs que je suis, on ne les ferait pas en changer ! Bien sûr en cas de blessures, mais aussi en prévention si vous faites souvent de l’activité physique.

Troisième conseil : Ne forcez pas en cas de tendinite. Pratiquez des étirements doux, des massages, reposez le tendon blessé. En terme d’alimentation, les fruits et légumes apportent des minéraux basiques et aideront le corps à mieux équilibrer son PH. Je vous conseille d’opter aussi pour les aliments riches en Omega 3 (poissons gras, huiles de colza, de noix, de lin…) qui réparent les tissus blessés par leur action antiinflammatoire naturelle.

Quatrième conseil : Le magnésium est un apport important pour nous sportif. Il permet le bon fonctionnement de l’effort et du muscle. Il permet également de mieux réparer les blessures en agissant sur le PH de l’organisme et sur la production de collagène. Fruits secs (amandes, noix, noisettes, dattes…), fruits frais (banane…)….Et bien entendu, une cure d’un magnésium fortement assimilable, adapté au sportif comme Magnésium Malate, la formule de la bonne récupération.

Cinquième conseil : Hydratez-vous bien, c’est important, en évitant les boissons sucrées qui auto entretiendront le terrain inflammatoire. De l’eau, citronnée, plate ou gazeuse, riches en bicarbonate.

Bien récupérer après un effort sportif : alimentation au premier chef !

Après un effort sportif, l’organisme a besoin de recharger les batteries !

La transpiration fait perdre des minéraux et notamment du magnésium et du Zinc qui s’évacuent beaucoup avec la transpiration. Je recommande des encas avec des fruits secs qui apportent des minéraux : noisettes, amandes, noix de pécan, mais aussi graines de courges riches en Zinc.
L’acidité que l’organisme produit entrave la récupération et pour cela, je recommande la formule MAGNESIUM MALATE LERECA idéale pour gommer fatigue et courbatures. Elle est recommandée par de nombreux sportifs !

La réparation des microlésions musculaires demande des éléments de structure et pour cela place aux Omega 3 marins sous toutes ses formes : le poisson gras en contient et est idéale pour apporter des protéines de bonnes qualité. Certaines huiles également comme le colza, l’huile de noix ou de lin qui accommoderont vos plats. Si vous est réfractaire aux poissons des capsules d’Omega 3 marins peuvent vous aider Omega 3 marins chez LERECA par exemple.

Penser à bien vous hydrater car l’organisme a besoin d’eau et cela reste la meilleure boisson. Eviter les boissons trop sucrées. Je vous conseille de mettre un jus de citron qui aide à retrouver un bon équilibre acide base et d’utiliser des eaux riches en bicarbonates pour aider votre équilibre acide base. Penser à prendre un fruit qui apporte du sucre avec des fibres et alcalinise votre organisme !

Bonne récup à tous !

 

Sportifs, dites NON au tabac ! Mes conseils

En cette journée de lutte contre le tabagisme, je ne saurais que conseiller à tous les fumeurs de prendre de bonnes résolutions pour gagner en santé ! Oui, cela est démontré depuis longtemps le tabac est mauvais pour la santé et on estime que plus de 66000 personnes meurent chaque année du tabac en France. On le sait mais l’envie est souvent la plus forte !

Les sportifs, sont concernés en premier lieu par les méfaits du tabac : La cigarette va à l’encontre de la recherche de performance car le tabac :

Baisse la capacité respiratoire, accroit le risque cardio-vasculaire par augmentation de la fréquence cardiaque et demande un surcroit de travail pour le cœur ce qui va à l’encontre de la bonne pratique du sport.

De plus, le tabac, surconsomme les vitamines et les minéraux nécessaires à l’effort, mais aussi à l’immunité et à un bon équilibre acido-basique.

La cigarette n’est pas compatible avec la pratique du sport et même si certains pensent que le sport permet d’évacuer les méfaits du tabac, c’est faux !

Alors, je vous invite aujourd’hui, à prendre cette bonne résolution : j’arrête de fumer ! Comme je l’ai fait avant de donner ces précieux conseils…Car oui, j’ai fumé et fait du sport à haut niveau, avant d’apprendre à mes dépends que l’accident est vite arrivé…

Arrêter de fumer c’est :
- Se sentir mieux et retrouver une sérénité intérieure car l’organisme s’habitue à la nicotine qui est un excitant !
- Protéger sa fonction respiratoire et sa fonction cardiaque, on oxygène mieux ses cellules 8 heures après la dernière cigarette la quantité de monoxyde de carbone dans le sang est diminué de moitié !
- Diminuer le risque de cancer, car un cancer sur trois est lié au tabagisme, et 1 an après l’arrêt du tabac le risque de cancer du poumon est diminué de 5 ans !
- Gagner de belles année, car 10 ans après la dernière cigarette, l’espérance de vie rejoint celle d’une personne n’ayant jamais fumé, alors commencez maintenant !!!

Mes conseils :

La dépendance disparait en quelques semaines, faites-vous aidez par un professionnel de santé si besoin,

Modifiez votre alimentation et mangez des fibres, des fruits et légumes frais afin de limiter les problèmes digestifs qui sont fréquents avec l’arrêt du tabac.

Aidez l’organisme à se débarrasser des polluants et résidus du tabac avec une bonne détox ! Moi j’ai utilisé DETOXELLA
https://www.lereca.com/gamme/confort-digestif/detoxella
Un petit coup de pouce aussi pour gérer le stress de l’arrêt sans prendre de poids avec AA complexe
https://www.lereca.com/gamme/detente-sommeil/lereca-aa-complexe

SPORTIFS : 5 CLES POUR ETRE EN FORME POUR VOS ACTIVITES SPORTIVES

L’alimentation du sportif est essentielle pour performer mais aussi pour éviter la blessure. Ancien athlète de haut niveau, j’ai dû arrêter ma carrière en raison d’une blessure.
L’alimentation ? J’y suis donc aujourd’hui encore plus sensible dans les conseils que je donne aux athlètes !

CLE NUMERO 1 : adopter une alimentation variée, riches en fruits et légumes afin d’apporter des vitamines et des minéraux à votre organisme et surtout à maintenir un bon équilibre acide base. Cet équilibre est essentiel pour ne pas se blesser car en cas d’acidité, le corps compense ! Il va en permanence « piocher » des minéraux dans vos muscles et dans votre os, résultats : blessures assurées.

CLE NUMERO 2 : ne pas faire l’impasse sur le petit déjeuner. Il doit être complet et comporter des protéines indispensables à l’effort mais aussi aux neuromédiateurs de la mise en route, la dopamine. Ajouter un fruit frais pour les fibres et les vitamines et minéraux. Je vous engage à oublier les jus industriels et à privilégier les fruits entiers bien meilleurs pour la gestion de la glycémie. Quelques fruits secs pour le magnésium, le potassium…Noix, noisettes, noix de pécan…

CLE NUMERO 3 : Hydratez-vous et oubliez les boissons trop sucrées industrielles, elles s’acidifient l’organisme. De l’eau citronnée sera plus adaptée et maintien un bon équilibre acide base ! Et oui, le citron est un alcalin voir indice de pral des aliments chez LABORATOIRE LERECA le spécialiste de l’équilibre acide base. Je recommande ce laboratoire très professionnel dans ses conseils aux sportifs ! https://www.lereca.com/blog/sport-et-besoins-en-micronutriments

CLE NUMERO 4 : 2 heures avant la compétition, un apport en hydrates de carbones, pâtes complètes ou céréales complètes avec des légumes vous aidera à apporter les ressources nécessaires à votre organisme.

CLE NUMERO 5 : fuyez le marketing fait autour des sportifs et gardez en tête que pour être performant, il ne faut pas manger plus, mais manger mieux !

Sportivement,

5 conseils pour une bonne récupération sportive

Le sportif amateur ou professionnel est toujours à la recherche d une bonne capacité de récupération. La pratique sportive est une source d acidité qui est souvent à l origine de baisse de la performance et de blessures tendineuses et musculaires.

Ancien sportif professionnel et toujours au contact des sportifs je ne saurais que leur conseiller d augmenter l élimination des déchets produits par l activité sportive, pour limiter le risque de blessures et aider l organisme dans sa performance .
Pour cela l alimentation ne doit pas être négligée !

1 - augmenter les apports en végétaux riches en minéraux :.place aux légumes et fruits de saison.
2- apprendre à bien favoriser l élimination par un draineur adapté. Mon choix lereca emonctoires
3 - choisir un magnésium assimilable qui aide l organisme et soutient l equilibre acide base Magnésium Malate
4 - bien s hydrater
5 - pratiquer des étirements doux.

Bonne récup à tous

* Produits disponible chez Laboratoire Lereca www.lereca.com